Rechercher

Nos idées pour faire progresser le volet social de votre entreprise

Faire progresser son entreprise sur le volet social peut parfois être très difficile, pourtant cela fait partie entière de la Responsabilité Social et Sociétale des Entreprises (RSE). Les thématiques sociales peuvent rapidement devenir très sensibles, mais faire en sorte que tous les collaborateurs d’une même structure soient bien au travail en vaut la chandelle !


Travailler les enjeux sociaux a des répercussions positives vastes pour l’entreprise : meilleure fluidité dans les process, confiance entre les collaborateurs, productivité accrue, attraction et rétention des talents, baisse de l’absentéisme, motivation des collaborateurs, économies sur le long terme et image de l’entreprise. Prendre soin de ses collaborateurs est donc vital pour une entreprise souhaitant réussir. Cette tendance est d’autant plus marquée par le contexte actuel, la nouvelle génération cherche de plus en plus à travailler dans un métier qui a du sens et dans de bonnes conditions. En effet, les nouvelles générations sont très sensibles au développement durable et à la transition écologique, l’impact social en fait partie.



💡 Quelques chiffres pour les curieux

  • 60 % des collaborateurs se sentent plus motivés au travail quand l’employeur prend en considération le bien-être physique et mental au bureau.

  • Une démarche Qualité de Vie au Travail (QVT) pourrait réduire de 25 % l’absentéisme au travail.

  • Les dépenses liées aux problèmes de santé des salariés baisseraient de 25 %.

  • La productivité de salariés heureux augmenterait de 12 %. </aside>


Qualité de Vie au Travail (QVT), flexibilité dans le travail, plan mobilité, ouverture de vos bureaux à nos amis les animaux, sport et tant d’autres pratiques. Nous décryptons toutes les politiques de bien-être du moment faites pour améliorer l’impact social au sein de l’entreprise.



Un vrai jeu de funambule - l’équilibre vie privée / vie professionnelle




Savoir gérer le quotidien de sa vie professionnelle et personnelle n’est pas toujours facile. Il est donc nécessaire d’adopter les bonnes pratiques afin de bien faire la distinction entre les deux. De même il est important que l’entreprise respecte les temps de travail des collaborateurs !


L’équilibre vie privée et vie professionnelle est une épreuve de jonglage constant où managers et collaborateurs doivent agir pour respecter les besoins et le bien-être de chacun.


Pour cela, notre conseil : se déconnecter. Bon pour votre vie et pour la planète, laisser les appareils numériques éteints vous permet de faire une réelle pause, de plus votre appareil ne consommera pas ou moins pendant ce temps-là.


Et si vous avez quand même l’envie de travailler, notre conseil est de penser à utiliser les outils de programmation de mails ou de message (disponible sur la plupart de vos messageries/outils de communication : gmail, slack …) pour répondre à vos collègues sur leurs horaires de travail.


Le défi du télé-travail



C’est le modèle de travail à la mode : flexible, écologique et issue d’une demande collective. 87% des diplômés des grandes écoles souhaitent aujourd’hui travailler au moins 1 jour par semaine en télétravail. Cette politique de travail a plusieurs avantages : moins de temps de trajet (donc moins de pollution), des salariés plus heureux et plus libres, moins de charges pour l’entreprise.


C’est aussi une responsabilisation des collaborateurs, la vie privée et professionnelles se chevauchent et il faut parfois savoir jongler entre couches et clavier, souris. Ce changement d’habitudes n’est pas toujours facile à accueillir, la barrière de la vie privée et professionnelle étant plus floue. Il faut se construire de nouvelles habitudes pour ne pas laisser l’un prendre le dessus sur l’autre. Les modèles de télétravail sont aussi variés que les entreprises, les jobs et les personnes.


Nos petits conseils sont de tester puis de faire évoluer au fur et à mesure, profiter de ces moments pour ajouter de la variété dans vos lieux de travail et aménagez-vous un espace spécifique lorsque-vous êtes en télétravail afin de rester productif.


Vous souhaitez en apprendre plus sur comment réussir votre transition vers le télé-travail ? Nous vous conseillons cet article, cliquez ici.


Planifier la mobilité, tu feras



Le Plan de Mobilité (PDM) est une obligation légale pour les entreprises de plus de 100 salariés depuis 2018. Il peut également être établi interentreprise avec des exemples comme le covoiturage, le partage des véhicules de transports, l’amélioration de l’accès aux bâtiments et des infrastructures pour les moyens de transports décarbonés.


Faciliter et accompagner les transports de vos collaborateurs peut avoir un impact positif important sur le bien-être des salariés en diminuant leur niveau de stress ou en permettant un activité sportive régulière. Les temps de trajets peuvent alors devenir une période ressourçante pour les collaborateurs. La réduction des temps de trajet peut aussi faire partie du PDM, de plus c’est une demande croissante des diplômés des grandes écoles. Cela est tout à fait compréhensible, rien de plus agréable que d’aller tranquillement au travail le matin à vélo !


Notre conseil ? Prendre contact avec votre manager pour s’informer sur le PDM de votre entreprise et utiliser une application comme BlaBlaLines pour partager vos trajets en voiture.

Pour retrouver l’expertise de l’ADEME sur le Plan de Mobilité, cliquez ici.


Recruter différemment pour trouver des pépites



Intégrer dans le processus de recrutement une nouvelle manière de jauger les talents est de plus en plus tendance. Les recruteurs se sont rendu compte qu’une équipe avait besoin de talents et de compétences bien particulières afin de travailler en harmonie et différentes études soutiennent cette vision.


Ainsi 43% des candidats en France s’attendent à être informés sur les efforts de diversité et d’inclusion de l’entreprise tandis qu’en moyenne 69% des salariés se sentent intégrés au travail, c’est donc un véritable besoin d’amélioration et d’action sur les enjeux sociaux qui est mis en valeur.


D’autant plus que les chiffres démontrent l’intérêt pour l’entreprise : les entreprises plus diverses sont 19% plus innovantes et ont des marges EBIT (earnings before interest and taxes) supérieur à 9 points par rapport à leurs homologues moins diverses. L’inclusion doit être incarnée et vécue par tous afin de ne pas être seulement une façade.


Dans cette philosophie, les soft skills sont à l’honneur ! Nous en reparlerons juste après lors de nos conseils sur le management mais il est important de le prendre en compte dès le recrutement.

Notre conseil : accorder moins d’importance au CV et discuter plus avec vos candidats. Certains évènements proposent des speed-datings dans le but de recruter, il peut être intéressant pour vous d’y participer.


Parfois ce sont les profils atypiques qui sont les plus intéressants, l’alternance et les emplois d’insertion sont un bon moyen de les trouver ! Outre une fiscalité avantageuse, ils offrent une phase de test pour vos futures recrues et une diversité des profils pour votre entreprise. De plus, les emplois d’insertion sont un puissant levier pour améliorer votre impact social !


Managers intelligemment et avec bienveillance



Le métier de manager n’est pas aussi simple qu’il n’y parait et la manière de le pratiquer peut grandement affecter les équipes et collaborateurs. Pourtant, un management efficace pourra motiver et rendre heureux les collaborateurs, ce qui aura un impact positif sur leur productivité. L’écoute est une qualité particulièrement nécessaire pour diriger dans cette optique car il faut pouvoir concilier les besoins de chacun.


N’hésitez pas à valoriser vos collaborateurs en les félicitant pour leur contribution. Ils gagneront en assurance, confiance et moral. Il sera aussi plus naturel pour eux de vous faire part des problèmes auxquels ils font face car vous reconnaissez déjà leur valeur.


Si vous travaillez avec un système d’objectif, il est important de bien les calibrer. Si imposer un objectif ambitieux peut pousser à la productivité certains, il en démotivera d’autres également. Il faudra ici aussi faire part d’écoute et trouver l’équilibre car un mauvais management peut avoir de graves conséquences sur la santé des collaborateurs.


C’est pour ces raisons que de nombreuses entreprises développent de plus en plus les systèmes de gouvernance partagée et management horizontal. Ce type de gouvernance allie participation de tous et liberté de l’engagement dans le processus en terme de responsabilité.


Notre conseil est de donner plus de valeur aux softs skills (compétences douces) tel que l’empathie, la gentillesse, la curiosité et l’honnêteté. Ce sont des compétences clés en tant que managers et si leur valeur ajoutée n’est pas forcément évidente à première vue, elle est bien présente sur le long terme !


Donner de la liberté au travail avec le sport et les animaux



La liberté est nécessaire afin d’assurer le bien-être des collaborateurs. Comment peut-on s’épanouir en étant sans cesse sous pression ? Pour cela, intégrer la pratique du sport ou même permettre aux collaborateurs d’accueillir leurs animaux dans leur espace de travail sont de bonnes pratiques que vous pourrez facilement mettre en place.


Les entreprises ont tout intérêt à faciliter la pratique sportive en entreprise. En effet, la pratique régulière d’une activité physique et sportive a un impact positif sur le travail mais aussi sur la santé des collaborateurs. Par exemple, venir au travail à vélo permet d’activer votre corps et votre cerveau, il en résulte une meilleure humeur et productivité une fois arrivé à votre travail. C’est pour cette raison que de plus en plus de dirigeants facilitent l’accès à une activité physique et sportive au travail.


Il n’est pas forcément dans nos moeurs de ramener ses animaux au travail avec soi. Et pourtant, il n’existe aucune interdiction formelle selon la législation Française quant à la présence d’animaux au travail (sauf dans certains domaines en particulier comme l’agroalimentaire et l’administration). Certaines entreprises ont testé une politique “dog friendly” et les résultats sont très positifs. La présence des chiens sur les lieux de travail améliore notamment la productivité et le bien-être des salariés. La communication entre collaborateurs s’en trouve fluidifier par les micro-pauses forcées par nos amis les animaux. Bien-sûr la démarche est encadrée et les maîtres s’engagent à tenir leurs animaux et les éloigner d’autres collaborateurs moins à l’aise avec les animaux.


Cultiver la diversité au sein des équipes




Être sensible, curieux, apprendre et accepter la culture des autres collaborateurs permet de nourrir la discussion et la créativité.


Car quoi de mieux pour notre bien-être que d’avoir la liberté d’être ? Style vestimentaire, maquillage, coiffure, culture, religion, orientation sexuelle, identité de genre, physique …

Il y a autant de façon de s’identifier qu’il existe de personnes et il serait dommage d’ignorer ou d’étouffer cette diversité. Les différences nourrissent les échanges et la création, il faut de tout pour faire un monde comme dit le dicton !


Notre conseil : Profitez de cette diversité pour découvrir, apprendre et souder votre équipe de collaborateurs.

  • En finir avec le sexisme ! C’est le rôle de tous les collaborateurs de dénoncer les remarques sexistes et de soutenir les victimes. D’ailleurs toute entreprise de plus de 49 salariés doit calculer l’index de l’égalité professionnelle, cet index est public et est représentatif des inégalités professionnelles. Peut-être est-ce le moment de discuter des remarques mal placées de vos collègues et de se renseigner sur l’index de votre entreprise ?


  • Reconnaître le racisme pour mieux le combattre : il existe plusieurs formes de racisme plus ou moins visibles. Comprendre les formes que l’on subit et fait subir permet de mieux réagir et de ne pas blesser ses collègues. Nous vous conseillons ce très bon article sur les **5 dimensions du racismes** détaillant les spécificités des racismes bienveillant, hostile, structurel, historique/géopolitique et intériorisé.


  • Se sensibiliser à la cause LGBTQIA+ : Lesbien, Gay, Bisexuel, Transexuel, Queer, Intersexe, Asexuel et plus encore, connaître les différences et apprendre à dialoguer de façon à ne blesser personne est une très bonne façon de faire progresser le bien-être social en entreprise. Cela prend du temps, alors n’hésitez pas à en parler avec des personnes bienveillantes de confiance autour de vous ! Si vous souhaitez en savoir plus : https://www.rtbf.be/article/lgbtqi-que-signifie-ce-sigle-lettre-par-lettre-10763345

L’important reste surtout d’accepter l’autre tel qu’il est ainsi que rester serviable et courtois. Si possible, vous pouvez proposer votre aide mais il faut aussi accepter les refus.


Changer sa vision du handicap



Le handicap est un sujet complexe, surtout qu’il reste très souvent méconnu avec 80% des formes de handicap étant invisible !


Comment faire pour le rendre plus visible, moins stigmatisant et l’accepter ?

Accueillir et se sensibiliser sur le handicap, au sein de votre structure en recrutant des personnes handicapées avec des emplois adaptés, est un défi compliqué car il faut adapter les postes de travail et le management afin que tous puissent travailler en harmonie. Mais cette démarche vous permettra aussi progresser sur l’ergonomie de vos postes lors de cette réflexion.



Porter des évènements inclusifs, comme par exemple le Sporting 4 change by Ficorec au stade Vallier de Marseille permet de casser les préjugés. Cette manifestation est dirigée vers la compréhension de l’inclusion des personnes vivant un handicap, et propose en simultané 4 compétitions sur un même site, des ateliers bien-être, des démonstrations & pratiques sportives, des initiations à des activités en extérieur. Elle permet de découvrir en plus de l’aspect compétitif, comment et pourquoi le sport est adaptable à tous. Le but est de ne plus faire de différence par le cloisonnement de ces 2 populations grâce à la découverte du Sport et de la Culture pour Tous. Si vous êtes intéressé cette manifestation aura lieu le 25 juin et voici l’affiche avec toutes les informations :



Alors qu’attendez-vous pour agir ? Et par quoi allez-vous commencer ?



0 commentaire

Posts récents

Voir tout