Rechercher

Les 7 conseils pour engager vos collaborateurs dans la RSE



La RSE est devenue un sujet stratégique au cœur des directions des entreprises avec un effet d’accélération depuis la crise sanitaire. Les modèles économiques ont été bousculés et le rapport au travail s’est transformé. “L’expérience de vulnérabilité que nous avons vécue au niveau individuel et collectif nous a plongés dans une exigence du care” expliquait Hélène Valade présidente de l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE).


Les équipes RSE se sont renforcées, structurées et rapprochées des comités de direction, et il est apparu comme essentiel d’engager tous les collaborateurs de l’entreprise pour mener à bien la stratégie et accomplir les objectifs RSE, d’autant que les sujets d’impact social et environnemental peuvent être assez éloignés de la réalité opérationnelle des salariés.




I.La RSE c’est quoi


La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) peut être définie comme la mise en pratique du développement durable au sein même de l’entreprise. Cela signifie que l’entreprise prend des décisions respectueuses de l’environnement et du développement durable mais également respectueuses de toutes ses parties prenantes: collaborateurs, clients, fournisseurs, partenaires et de la société de manière générale.


La responsabilité sociétale des entreprises repose sur trois piliers principaux :


  • Le pilier environnemental : on retrouve dans les grandes priorités environnementales la réduction des émissions de gaz à effet de serre, le recyclage, l’utilisation d’énergies renouvelables. L’attention portée aux aspects environnementaux peut même se retrouver dans la sélection des fournisseurs et des sous-traitants qui respectent eux-mêmes des normes environnementales. C’est d’ailleurs ce qui est retranscrit dans les scopes 1, 2 et 3.


  • Le pilier social : il rassemble des problématiques liées à la santé, l’éducation, le bien-être, les droits de l’Homme, l’égalité homme-femme, la diversité, la formation ou la promition des collaborateurs dans l’organisation. Les enjeux sociétaux comme la proximité avec des structures associatives, que ce soit en dons financiers, de compétences ou de produits et l’ancrage territorial peuvent être intégrés dans ce pilier.


  • Le pilier gouvernance : il intègre à la fois la démarche de l’organisation vis à vis de l’indépendance de son conseil d’administration mais aussi d’intégration de ses parties prenantes dans les prises de décision, que ce soit en mettant en place des comités participatifs, des démarches collaboratives ou encore en réfléchissant à la mobilisation des collaborateurs sur des sujets stratégiques.


Si on se concentre sur quelques chiffres, du côté des entreprises 70% d’entre elles sont conscientes qu’elles doivent agir rapidement mais seulement 30% mettent en place de réelles actions pour réaliser ce changement selon une étude de l’institut Deloitte. Du côté des dirigeants, 67% considèrent la RSE comme une priorité alors que 71% des collaborateurs se disent mal informés sur la démarche RSE de leur entreprise.



De plus en plus d’entreprises mettent en place des stratégies RSE au sein de leurs organisations. C’est la cas par exemple de Linkcity (filiale du groupe Bouygues Construction) qui a voulu engager l’ensemble de ses collaborateurs dans la feuille de route RSE du groupe qui repose sur 3 piliers : s’engager pour la transition écologique, contribuer à l’attractivité et à la qualité de vie du territoire et assurer une gouvernance responsable. Avec la solution mão boa des actions concrètes ont été mises en place pour tous les collaborateurs en rapport avec les objectifs de la feuille de route de Linkcity.


On peut également parler de Tenergie qui a voulu engager ses collaborateurs dans leur passage en entreprise à mission. Tenergie a voulu aller plus loin dans sa gouvernance en se transformant en entreprise à mission, mão boa leur a permis d’engager l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise dans cette démarche en leur proposant des actions au service de cette transformation d’entreprise à mission.



Engagement collaborateurs


II.Pourquoi mettre en place une stratégie RSE dans son entreprise


La RSE est devenue une nouvelle composante de la stratégie des entreprises qui va leur permettre de mieux répondre aux défis environnementaux et sociaux auxquels elles sont confrontées.


  • Identifier et maîtriser les risques


Mesurer l’impact environnemental et social de ses activités va permettre à l’entreprise de mieux identifier les risques et donc de mieux les maîtriser. L'entreprise pourra également agir plus efficacement pour réduire son impact environnemental et/ou social, s’adapter plus facilement aux nouvelles contraintes et faire apparaître de nouvelles opportunités (produits, recrutement…).


  • Satisfaire les attentes des parties prenantes


Les attentes des parties prenantes (consommateurs, actionnaires, investisseurs, syndicats, collaborateurs…) sont de plus en plus importantes sur ces sujets. L’image de l’entreprise est en jeu, sa réputation et sa notoriété peuvent être entachées. Cependant parfois ce sont les consommateurs qui poussent les entreprises à être plus transparentes sur leurs pratiques environnementales et/ou sociétales.


  • Attirer de nouveaux talents


La RSE est également devenue une priorité pour les fonctions ressources humaines, la démarche RSE des entreprises permet d’attirer de nouveaux talents. Pour cela, l'entreprise doit travailler sur sa marque employeur. Les nouveaux talents ont à cœur de travailler dans une entreprise dont l’image est positive et dont les valeurs morales sont reconnues.


  • Répondre aux obligations légales


Un cadre réglementaire a été instauré par les pouvoirs publics aussi bien via des normes nationales que des normes internationales. La norme ISO 26000 a été mise en place en 2010. Elle permet, en répondant à 7 questions clés de construire sa stratégie RSE et de contribuer au développement durable.


La loi Pacte a été mise en place à la suite de cette dynamique en 2019. Cette loi est relative à la croissance et à la transformation des entreprises. Elle introduit pour la première fois la notion “d’entreprise à mission” qui permet à une entreprise d’introduire sa raison d’être dans ses statuts et de contribuer au bien commun.



On comprend bien là l’importance de la stratégie RSE au sein des entreprises, elle touche tous les corps de métiers et toutes les fonctions à tous les niveaux. L’entreprise à un rôle à jouer pour impulser cette démarche mais les collaborateurs de l’entreprise en sont les plus grands contributeurs, il est donc essentiel de les sensibiliser au sujet.



Engagement collaborateur entreprise RSE



III. L’engagement des collaborateurs dans la stratégie RSE


Selon le baromètre RSE Ekodev, seulement 15% des collaborateurs sont impliqués dans la démarche RSE de leur entreprise alors que 70% aimeraient l’être davantage. Les collaborateurs veulent être informés d’une part pour comprendre les actions mises en place en termes de RSE mais aussi pour pouvoir aider leur entreprise à progresser.


On comprend bien avec ces chiffres qu’il est essentiel d’impliquer ses collaborateurs dans la démarche et la stratégie sociale et environnementale de l’entreprise.


Comme évoqué ci dessus l’entreprise responsable et engagée attire: engager les collaborateurs dans la démarche c’est gagner en attractivité pour les futurs collaborateurs en particulier les plus jeunes, ¾ des jeunes talents estiment que la RSE d’une entreprise est un critère important dans le choix de leur poste, 30% jugent même ce critère comme essentiel.


De plus, engager ses collaborateurs dans une démarche RSE leur permet de sortir de leurs fonctions classiques, cela va leur permettre de discuter avec des collègues d’autres services, de changer leur routine, de leur permettre de s’investir sur de nouveaux projets. De ce fait, l'impact de l’entreprise est un réel vecteur de motivation et de fierté pour les collaborateurs.


Il est enfin essentiel de comprendre qu’une entreprise pour se transformer de l’intérieur en matière environnementale et sociale ne peut pas le faire sans ses collaborateurs. Les collaborateurs sont en première ligne de la réalité opérationnelle, des attentes du marché et des contraintes associées à la mise en place de nouveaux projets. Leur implication, tant dans la construction de la stratégie que dans sa mise en oeuvre est essentielle. De la même manière, le changement qu’implique la mise en place d’une stratégie RSE dans l’entreprise est un changement profond et structurant, qui doit être appréhendé à tous les niveaux de l’entreprise et pas seulement au niveau de la direction.


Engager tous ses collaborateurs dans sa stratégie environnementale et sociale peut sembler complexe à mettre en place, c’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils qui vous aideront à sensibiliser et engager vos collaborateurs dans votre stratégie RSE.





IV. Nos 7 conseils pour sensibiliser vos collaborateurs dans votre démarche RSE


L’importance d’engager ses collaborateurs dans la démarche RSE de leur entreprise est évidente, cependant réussir à engager ses collaborateurs autour de ce sujet encore trop peu connu et considéré comme trop formel ou loin de la réalité opérationnelle, découvrez nos 6 conseils pour sensibiliser vos équipes à votre stratégie RSE.


1.Expliquer et rendre la démarche cohérente


La responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise peut paraître lointaine et peu opérationnelle. C’est un sujet souvent transverse qui n’est pas toujours compris avec parfois des ambitions trop lointaines (un plan à horizon 2050), trop conceptuel ou encore incohérent avec la réalité de l’entreprise. Avant toute chose il est donc essentiel d’expliquer la démarche, les objectifs, les ambitions, la temporalité pour que vos collaborateurs comprennent la cohérence de la démarche.


Les collaborateurs doivent comprendre que la démarche est sincère et engagée de la part de l’entreprise, que ce n’est pas seulement pour respecter des obligations légales ou donner une bonne image en externe (le fameux green washing). Il est essentiel d’informer et de sensibiliser dès le départ vos collaborateurs pour qu’ils en soient les premières parties prenantes.


2. Évaluer son impact


Avant de mettre en place un plan d’actions et des priorités en matière de RSE, il est tout d’abord essentiel de mesurer son impact. Cette mesure permettra de définir des objectifs de progression et les priorités sur lesquelles l’entreprise doit se concentrer avant de les décliner en feuille de route opérationnelle.


La plateforme Zei vous permet par exemple d'effectuer un diagnostic sur chacun de vos enjeux RSE. La plateforme Aktio vous accompagne pour réaliser simplement votre bilan carbone et comprendre vos axes de progrès. De nombreux autres outils existent pour évaluer concrètement votre impact et les actions à mettre en place.


3. Définir des objectifs


Il est primordial de définir des objectifs clairs et quantifiables, en adéquation avec votre secteur d’activité, vos enjeux stratégiques, vos partenaires et vos ressources. Ces objectifs évolueront dans le temps.


4. S’entourer d'ambassadeurs


La décision de mettre en place une stratégie RSE vient souvent de la direction mais il est indispensable de sensibiliser et de former des collaborateurs pour rendre la démarche acceptable et acceptée par tous. Selon la taille de l’entreprise un service RSE peut être mis en place, mais il est quand même essentiel d’avoir des relais locaux au sein de l’entreprise pour expliquer les actions RSE, la démarche, la stratégie mais aussi pour motiver les collaborateurs à agir à leur niveau.


Le plus efficace est d’identifier au sein de ses collaborateurs ceux qui sont le plus engagés sur des sujets environnementaux et sociaux dans leur vie autant professionnelle que personnelle et de leur proposer de s’impliquer en plus de leurs missions en tant qu’ambassadeurs de leur entreprise. Le niveau d’implication des ambassadeurs pourra varier en fonction de votre feuille de route RSE et de votre souhait d’intégrer une approche collaborative. Cela peut aller d’un comité mensuel de partage d’information à des ateliers opérationnels pour construire la stratégie et le plan d’action.


5.Communiquer en interne sur les démarches RSE de l’entreprise


Toujours dans une démarche de transparence envers ses collaborateurs, il est essentiel de communiquer à toutes les étapes de la stratégie RSE. Plus de la moitié des salariés français estiment ne pas être assez informés au sujet de la stratégie environnementale et sociale de leur entreprise.


Communiquer sur ses actions RSE est essentiel, à la fois pour les embarquer dans la stratégie, les sensibiliser aux enjeux d’impact de votre industrie et de votre entreprise mais surtout de les rendre contributeur.


Le format et la récurrence peut varier, mais il reste stratégique de maintenir la communication régulière et d’y apporter des éléments concrets et tangibles: la stratégie, les actions mises en place, les initiatives locales, les réussites et les points bloquants. De la même manière, vous pouvez aussi avoir une communication qui sollicite la mobilisation et les retours de vos équipes.


6.Partager les résultats des actions entreprises


Le partage des résultats des actions RSE est important autant pour l’interne que pour l’externe, cela permet de concrétiser les actions aux yeux des collaborateurs mais aussi aux yeux des autres parties prenantes de l’entreprise.


La clé du partage de résultat c’est de passer par plusieurs canaux de communication. En interne pour les collaborateurs, actionnaires et investisseurs il peut être intéressant d’utiliser l’intranet ou de créer une newsletter interne, elle peut indiquer les grands chantiers en cours en matière de RSE, les résultats, l’impact évité, les collaborateurs les plus engagés…


En ce qui concerne l’externe, la stratégie peut être affichée sur les outils de communication de l'entreprise (site internet, plaquette), sur les réseaux, lors d'événements physiques ou digitaux.


Cependant il faut faire très attention à sa communication en matière de RSE particulièrement en externe où le terme de greenwashing ou de socialwashing peut être très facilement utilisé pour parler des communications RSE d’une entreprise. Le greenwashing se définit comme une stratégie de communication visant à faire croire que l’entreprise a une politique écoresponsable.


L’ADEME a publié un guide destiné aux entreprises avec des conseils et bonnes pratiques de communication sur les actions environnementales des entreprises. En résumé, voici les 7 points clés à retenir:


1. Simplifier la démarche d’auto-évaluation.

2. Devenir plus autonome.

3. S’approprier le sujet, se responsabiliser et se professionnaliser.

4. Communiquer efficacement.

5. Dépasser les freins à communiquer autrement.

6. Contribuer à la sensibilisation et au respect de l’environnement.

7. Approfondir sa démarche de développement durable.


Le guide complet est accessible ici http://antigreenwashing.ademe.fr/



7. Permettre à tous de contribuer avec des actions concrètes


Comme nous l’avons vu précédemment l’implication de tous est indispensable pour mener à bien sa stratégie RSE, tous les services, tous les niveaux doivent contribuer à leur échelle pour que l’entreprise se transforme profondément de l’intérieur.


Pour parler à tout le monde il est essentiel de mettre en place des actions concrètes, activables au niveau de chaque collaborateur. L’objectif est de permettre à chacun de contribuer avec des actions simples à mettre en place tout en ayant un impact mesurable dans l’entreprise.

Des solutions existent, c’est ce que propose par exemple mão boa avec une solution digitale qui permet aux entreprises d’impliquer leurs collaborateurs dans leur démarche RSE interne. Concrètement, mão boa est une plateforme collaborative (web-application et application mobile), destinée aux entreprises et qui permet aux collaborateurs de : s’informer sur l’impact, agir avec des actions concrètes et quantifiables et mesurer leurs engagements au sein de leur entreprise.


Découvrez la checklist inédite pour engager vos collaborateurs dans votre stratégie RSE :



Engagement collaborateurs



L’engagement des collaborateurs dans la stratégie RSE de l’entreprise est devenu un vrai sujet pour les entreprises aujourd’hui. L’envie d’agir en faveur du développement durable est bien présente mais il est parfois difficile de trouver des solutions pour engager ses collaborateurs au sein de cette stratégie qui pourtant ne peut pas être menée à bien sans eux. Cependant il existe désormais des solutions qui vous aideront à mener à bien votre stratégie RSE. N’hésitez pas à vous entourer d’experts et à demander des conseils pour lancer votre stratégie RSE au sein de votre entreprise.





0 commentaire