Rechercher

3 réflexes pour faire passer votre entreprise dans le Green iT

Le dérèglement climatique s’est largement imposé comme la principale préoccupation environnementale des Français entre 2010 et 2020 (+ 23 points) ¹. Que ce soit dans la vie personnelle de ces derniers, ou dans leur vie professionnelle, la transition écologique est vue comme une nécessité pour répondre aux enjeux du quotidien et du futur.

La sobriété devient un défi crucial pour les entreprises, et un moyen important d’augmenter leur compétitivité, en plus d’être un puissant levier de changement.


Pour agir, pourquoi ne pas se pencher sur l’impact de l’activité et des pratiques numériques de votre organisation ?


La part du numérique dans les émissions de GES mondiales s’élève à 3,5%, chiffre qui pourrait doubler d’ici 2025, sachant que ces émissions connaissent une croissance de 6% par an ².

Mais afin d’assurer l’accélération de la transition du numérique, et d’ouvrir la voie au changement, il est nécessaire de comprendre les enjeux et obstacles au développement du numérique responsable (ou green iT) à large échelle.


Qu’est-ce que le Green iT, et comment le mettre en place au sein de son entreprise ? Quels sont les bons comportements éco-digitaux à implémenter ? Rzilient vous livre quelques pistes sur la question, et 3 réflexes à adopter pour assurer la réduction de l’impact des pratiques numériques de votre entreprise.


C’est quoi le Green iT ?


Green IT

L’empreinte du numérique est loin d’être immatérielle, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Les enjeux principaux d’un numérique responsable tournent autour de la réduction de l’empreinte écologique, économique et sociale liée à la fabrication et l’utilisation des technologies informatiques. L’essentiel étant de préserver les ressources naturelles, des matières premières utilisées pour la fabrication des appareils, à l’énergie utilisée lors de leur utilisation.


Ces préceptes doivent être pris en compte tout au long du cycle de vie de nos appareils. De leur confection à leur fin de vie, en passant par le transport et la distribution, chacune des étapes de vie de nos équipements informatiques a un impact sur notre environnement.


Pourquoi le green iT ?


Passer au Green IT

La transition écologique au cœur des préoccupations


En juin 2021, une étude de l’institut CSA pour LinkedIn et l’Ademe dévoilait ses résultats sur le regard qu’ont les salariés sur la question de la transition écologique sur leur lieu de travail ³.

Le chiffre le plus marquant qui ressort de cette étude révélait qu’à offre équivalente, 78 % des salariés choisissent de rejoindre une entreprise engagée pour la transition écologique. C’est un chiffre non négligeable, qui illustre bien l’évolution des préoccupations des salariés, et leurs priorités en ce qui concerne leur vie professionnelle.


43 % des salariés jugent que la transition écologique doit devenir prioritaire dans l’entreprise, et 91% des salariés estiment que la transition écologique est un sujet important dans les entreprises françaises en général.


Selon les répondants, les instances qui se doivent de jouer un rôle dans ce mouvement sont l’État (34%), les citoyens (26%), et les entreprises (18%).


Les jeunes mettent la transition écologique au cœur de leurs recherches d’emploi


Les entreprises impliquées dans la transition écologique exercent un véritable pouvoir d’attraction, particulièrement chez les jeunes générations pour qui l’environnement est la 1ère préoccupation, derrière la santé ⁴.


De façon logique, les générations actuelles et à venir sur le marché du travail choisiront en priorité des entreprises en adéquation avec leurs valeurs et leurs engagements. Loin du greenwashing et des promesses de neutralité carbone…


De plus en plus d’appareils en circulation


Depuis 2013, la quantité d’équipements professionnels mis sur le marché ne cesse d’augmenter. 371 millions d’équipements professionnels ont été mis sur le marché en 2019, soit 50 % de plus qu’en 2018 ⁵.


La durée de vie d’un ordinateur, l’appareil le plus utilisé dans nos bureaux, a été divisée par 3 entre 1985 et 2015, passant de 11 à 4 ans ⁶.


Ce nombre croissant de production d’appareils, et cette avalanche de produits numériques sur nos marchés ne sont pas bon signe pour notre environnement. En effet, l’ADEME souligne que ce n’est pas la phase d’utilisation d’un ordinateur qui pollue le plus : dans l’impact du numérique en entreprise, la fabrication des équipements de bureau est responsable de 77% des émissions de GES ⁷.


En ce sens, agir pour réduire l’empreinte carbone numérique des organisations est devenu une véritable urgence. Nous vous aidons à identifier les 3 gestes à prioriser.


Mettre en place une politique green iT dans votre entreprise


Mettre en place une politique green iT

Si les gestes individuels ont leur importance, une réflexion globale poussée sur la sobriété numérique est indispensable, notamment en ce qui concerne notre consommation de biens numériques.


1. Optimiser la gestion en interne par l’allongement de la durée de vie de vos équipements grâce au support IT.


Les enjeux de pollution numérique et de surconsommation concernent les particuliers mais aussi les entreprises. Dans un contexte où les matières rares s’amenuisent et les enjeux écologiques deviennent de plus en plus importants, s’engager sur ces questions n’est pas qu’un simple levier d’attractivité.


Pour s’inscrire dans une démarche numérique responsable et travailler à réduire votre impact, l’un des gestes les plus efficaces reste de prolonger la durée de vie de votre flotte iT.

En amont, veillez à éviter la surconsommation d’appareils numériques en définissant vos besoins le plus précisément possible, et adoptez du matériel adapté à l’utilisation que vous lui réserverez, et aux besoins des employés.


Une fois entre vos mains, de petits gestes peuvent être mis en place pour que vos appareils durent plus longtemps :

  • n’effectuez que les mises à jour absolument indispensables, afin de réduire l’obsolescence de vos logiciels. Certaines mises à jour sont simplement réalisées pour plus de confort.

  • installez seulement les logiciels essentiels ;

  • utilisez des logiciels éco-conçus pour utiliser moins de ressources.

Et dans l’optique de lutter de façon encore plus efficace contre l’obsolescence programmée et la surconsommation d’outils informatiques, rien de mieux que la maintenance préventive, la réparation et la réutilisation de vos appareils. Faire appel à un support iT efficace vous permettra d’anticiper la fin de vie de vos équipements, et de les maintenir en bon état de fonctionnement le plus longtemps possible, pour des gains en performance, en temps et en ressources financières !


2. Préférer du matériel reconditionné au neuf


Les 3/4 des impacts environnementaux du numérique mondial proviennent de la fabrication des différents équipements. Entre l’extraction de terres rares, l’énergie utilisée pour la transformation, le transport et le stockage des données, la facture numérique est vite salée.


En quelques chiffres, la fabrication d’un ordinateur de 2 kilos nécessite en moyenne :

  • 240 kilos de combustibles fossiles ;

  • 22 kilos de produits chimiques ;

  • 1,5 tonnes d’eau.

Faire le choix d’appareils reconditionnés, dont la qualité et la performance est garantie par le vendeur, permet de réduire l’empreinte de votre entreprise. Réparés, réemployés et reconditionnés, les appareils numériques ont un bien moindre impact que s’ils étaient neufs. Une économie de l’ordre de 50 à 350 fois le poids de l’outil en matières premières nécessaires à sa fabrication.


3. Réduire le nombre d’équipements et rentrer dans l’économie de la fonctionnalité


Parce qu’elle est durable et qu’elle s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire, la location de matériel informatique permet aux entreprises de réduire considérablement leurs coûts. A court terme : nul besoin de débloquer une trésorerie importante pour s’équiper comme il se doit. A moyen et long terme : de vraies économies et des dépenses réduites notamment grâce à une diminution des Capex.


Le bénéfice est aussi environnemental, puisque la location permet d’alléger de manière significative ses impacts négatifs, en réduisant la pollution numérique et en luttant contre l’obsolescence programmée. La location s’impose donc de plus en plus comme le modèle moderne et logique à suivre, face à celui, beaucoup plus limité, de l’achat. Les entreprises peuvent ainsi limiter leur consommation de ressources et d’énergie, et inscrire leur développement et leur croissance dans une logique d’économie d’usage.


De plus, la location s’accompagne souvent de services pour les organisations qui en font le choix. Le service de maintenance est un atout de taille au moment de choisir entre location et achat pour son matériel informatique. Avoir la possibilité d’être dépanné·e n’importe où, rapidement, et de manière efficace : un avantage certain lorsqu’une entreprise choisit de s’engager dans une économie de fonctionnalité.



L’usage du numérique est devenu incontournable dans toutes nos activités, d’où la nécessité de l’encadrer afin d’en limiter les impacts. Les entreprises ont un rôle important à jouer dans cette transformation du secteur du numérique, pour l’orienter vers des pratiques durables, à faible impact sur notre environnement.


Mettre en place une politique de green iT pour s’inscrire dans une démarche de numérique responsable et de sobriété développe la démarche d’économie circulaire. Vos engagements et votre transparence deviennent les meilleurs atouts pour gagner la confiance de vos clients, vos salariés et vos parties prenantes.


Rzilient vous accompagne dans la mise en place d’une gestion iT simple, efficace, et responsable, grâce à un triple service :

  • une plateforme SaaS de gestion qui permet de centraliser et contrôler votre parc

  • le pilotage financier prédictif, pour prendre des décisions éclairées sur votre parc iT, et faire des économies directes.

  • du matériel iT compatible, adapté à vos besoins, tous services inclus.

Echangez avec nos équipes en cliquant ici.




Sources :

¹ [Le changement climatique, principale préoccupation environnementale des Français](https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/preoccupations-environnementales-des-francais-synthese-des-connaissance-en-2021#:~:text=Entre 2010 et 2020%2C le,en 2020 un niveau record.), Ministère de la Transition éconologique, 2022

² Le Plan de Transformation de l’Économie Française, The Shift Project, 2022

³ Etude de l’institut CSA pour Linkedin et l’Ademe : 78% des salariés choisiraient, à offres équivalentes, de rejoindre une entreprise engagée pour la transition écologique, 2021

Ce que pensent les jeunes : L’environnement, la lutte contre les inégalités et l’éducation sont leurs principales préoccupations, Boston Consulting Group, 2021

Equipements électriques et électroniques : données 2019, Ademe, 2019

Les enjeux du numérique, Label Numérique Responsable

Rapport public WeNR 2021, INR, 2021



0 commentaire