Benjamin de Molliens

Eco-Adventurier et conférencier

benjamin de molliens
Objective zero par benjamin de molliens

Domaines d'expertise

conférence

sensibilisation

mobilisation

Engagement

13

MESURES RELATIVES A LA LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

Biographie

Benjamin de Molliens est éco-aventurier et conférencier sur les sujets liés à la crise environnementale actuelle : réchauffement climatique, pollution plastique et pollution numérique.

 

Diplômé de l'ICAM et de l'ESSEC, Benjamin a travaillé 5 ans dans le digital dont 2 années à San Francisco. En 2017, il co-fonde Plastic Odyssey, une expédition de 3 ans autour du monde sur un navire ambassadeur des solutions de recyclage et de réduction des déchets plastiques.

 

En 2019 il quitte le navire et lance en mai 2020 Expedition Zero, à la fois une série d'aventures sportives itinérantes (rando, vélo, ski, voile, paddle..), pour lesquelles il respecte autant que possible 3 Zéros (0 déchet, 0 matériel neuf et 0 empreinte carbone), également des défis citoyens simples et inspirants, comme #nettoietonkm devenu viral lors du confinement de novembre 2020, pour donner envie au plus grand nombre de s'intéresser à l'écologie et passer à l'action.

 

Sa dernière Expedition Zero, de Lille à la COP26 de Glasgow en voilier et à vélo, a reçu une belle médiatisation : BRUT, BFMTV, France Info... Objective Zero est la branche - services aux entreprises - du projet Expedition Zero.

 

L'équipe d'Objective Zero aide les entreprises à accélérer la sensibilisation de leurs collaborateurs à la transition écologique grâce à un programme allant de l'inspiration à l'action :

Une conférence sur le pouvoir de l'exemple, l'éco-aventure, la transition bas carbone et la sobriété. Ici, on s'inspire

 

Des ateliers de team building sur le climat (Fresque du Climat, 2 Tonnes...) et le Zéro déchet. Ici, on comprend

 

Des défis éco-citoyens (ex : #nettoietonkm, #nettoietesdata, #ramènetonbento...) que l'on anime auprès des collaborateurs. Ici, on passe à l'action

Découvrir son interview